Bordeaux

Club sportif IBM Bordeaux
  1. Arrêt de la section Ski de Fond

    La section ski de fond du club sportif IBM de Bordeaux à décidé de ne pas reprendre pour la nouvelle saison sportive et de mettre un terme à son activité.

    Les skieurs n'en arrêterons pour autant leur discipline de prédilection mais c'est certainement sous d'autres couleurs que vous pourrez les voir sur les pistes. Nous resterons toujours très impliqués dans la promotion du ski-roues (Rollerski) dans notre région, une discipline à laquelle nous croyons beaucoup.

  2. Bilan Athlé 2019 et dernier

    Bilan de la section Athlétisme pour la saison 2019

    Et qui sera malheureusement la dernière cry d'une section qui existait depuis 1976 et qui aura porté au plus haut les couleurs du club sportif IBM de Bordeaux.

    La section a participé cette saison à 139 Epreuves dont :

    48 routes, 81 trail-montagne-raid, 3 cross, 7 pistes.
    29 personnes sur 29 inscrits ont couru.
    24 personnes à 4 courses et plus.
    11 personnes à 10 courses et plus.
    4 personnes à 20 courses et plus.
    1 personne à 30 courses et plus.
    292 compétiteurs/compétitions.
    213 compétitions pour le budget 2020 (pour info)
    5341 km parcourus en compétition.
    130 Podiums durant la saison.

    Lire la suite...

  3. Athlé : info octobre

    Quelques infos de la section après 10 mois de la saison 2019.

    • 28 personnes sur 29 ont fait au moins 1 course.
    • 21 personnes ont fait 4 courses et plus.
    • 11 personnes ont fait 10 courses et plus.
    • 2 personnes ont fait 20 courses et plus.
    • 247 compétiteurs/compétitionsVS 344 en 2018.
    • 117 podiums

    Bon entrainement, bonne course et de la motivation pour bien finir l'année.

  4. Encore mieux que notre Dédé...

    Un "record du monde" officieux est tombé dimanche sur le marathon de Francfort: l'Irlandais Tommy Hughes (59 ans) est devenu l'humain âgé d'au moins 57 ans le plus rapide de tous les temps sur marathon avec 2h27'52 (le Suédois Erik-Verner Ostbye a couru en 2h27'05 à l'âge de 56 ans). 

    Tommy Hughes, qui avait déjà couru en 2h30'15 cette année à Rotterdam, est un ancien marathonien olympique que l'on vit aux Jeux de Barcelone. Son record date de 1991 ( 2h13'59).

    Dans une interview post-Rotterdam, l'homme avait déclaré que pour ses 60 ans, il voulait réussir à être le premier à avoir réussi un chrono sous les 2h30' à chacune de ses 5 décennies.

    Avec son fils!

    Sur la même course, son fils Eoin a lui couru en 2h31'30. L'addition des deux chronos donne 4h59'22. A ce niveau ce n'est même pas un record du monde. Les Français Fernand (père) et Gérard Kolbeck (fils) ont déjà couru en 2h22.54 et 2h23.10 lors du marathon de Neuf-Brisach de 1987. Soit un temps cumulé de 4h46.04! 

     

  5. Athlétisme : Dédé Ozanne en couverture de Running Mag

  6. Comment le club sportif a inventé le Team Sprint…

    Le Team Sprint est une épreuve de ski de fond par équipe qui est apparue en coupe du monde vers 2004 et intégrée aux Jeux Olympiques à partir de 2006. Mais, pourtant…

    Une anecdote amusante :
    Après ma carrière de coureur de ½ fond en athlétisme, à la fin des années 70, je me suis tourné vers la planche à voile que j’ai pratiqué en compétition pendant une dizaine d’années. On ne se refait pas... Parmi ces compétitions il y en avait une qui se déroulait avec des équipes de deux planchistes qui se relayaient, sur la même planche, à tour de rôle sur un parcours proche de la plage. Le nombre de tours et la durée de l’épreuve dépendaient du vent et était à l’appréciation du jury. C’était une épreuve très spectaculaire qui avait toujours beaucoup de succès.

    En1994 le club sportif IBM France faisait un grand rassemblement des sections de ski (alpin et fond) à La Norma et on m’a demandé d’organiser une épreuve pour les fondeurs. Depuis Bordeaux la chose n’était pas facile et j’ai donc contacté le club de Bessans à qui j’ai demandé d’organiser une course qui aurait la forme d’un relais de deux fondeurs qui se relaieraient sur un parcours de 1000 m à 1500 m et qui feraient chacun 3 ou 4 tours. Cela a été un grand succès, tout le monde a été emballé par la formule. Ironie, ce jour-là chaque relayeur a fait 3 tours et donc couru exactement le format d’un Team Sprint actuel qui n’est apparu que 10 ou 12 ans plus tard.
    J’aurai peut-être dû déposer un brevet ?

  7. Comment débuter en rollerski (skate)

    Depuis les J.O. de PyeongChang et tout au long de l’année de nombreuses personnes souhaitant faire du Rollerski nous ont sollicités. Leur motivation première était, pour leur bien-être et sans autre objectif, de pratiquer d’une activité sportive complète et ludique. Nous ne pouvions que les conforter dans ce choix, d’autant plus que dans notre région (le sud-ouest) l’enneigement dans les Pyrénées ou le Massif Central devient de plus en plus compliqué pour la pratique du ski de fond et que cela ne peut concerner que quelques mois dans l’année.

    Lire la suite...

  8. Et Décathlon se met au ski roues...

    Qu'est ce que ça vaut ? Mais, pour 99 € avec les fixations, ça pourrait répondre au besoin des nombreuses personnes qui nous ont contacté cet été et qui avaient envie de faire du ski roues et uniquement du ski roues.
    https://www.decathlon.fr/C-924246-ski-roues

  9. Quand le rollerski s'invite au tour de France

    A l'occasion de la 10ème étape du tour de France, Annecy - Le Grand-Bornand, les cyclistes et skieurs Norvégiens, dont le sprinteur Thor Hushovd, se sont retrouvés pour le "Norwegian day on le tour de France".

    {imageshow sl=9 sc=2 /}

     

  10. JO PYEONGCHANG 2018 - Team Sprint

    Le carnet de notes des Bleus : Heureusement qu'il y avait le fond...

    Ski de fond - sprint par équipes : A

    On attendait Lucas Chanavat et Baptiste Gros. On a finalement eu Maurice Manificat et Richard Jouve. Un choix payant puisque le duo français a apporté une 14e médaille à sa délégation. Très intelligent, puis offensif au bon moment, Manificat a mis Jouve sur orbite. Celui-ci a résisté au retour du Suédois Halfvarsson pour assurer la médaille de bronze. Du bon boulot ! (Eurosport)

     

Go to top